Bisque, bisque rage !

Le 9 mars dernier, le groupe d’extrême-gauche JOC voulait faire mumuse (s’amuser) devant le commissariat de police de Bruxelles pour dénoncer le fait que NATION, comme plein d’autres associations de tous horizons, avait été invité à une réunion d’information de la police sur les nouvelles procédures pour les autorisations de manifester.

Un des principes de base de la démocratie, à savoir le fait que la police doit rester neutre politiquement, semble en effet être insupportable aux trotskistes en herbe des JOC !

Refusant de tomber dans le piège de la provocation, Jeune Nation et NATION avaient organisé une contre-action en se rassemblant devant les locaux des JOC !

Ces derniers ont manifestement peu apprécié le clin d’œil puisque ce dimanche, au départ d’une manifestation « contre la répression policière », ils se sont crus obligés de se rassembler devant leur propre local avec un calicot bien « antifasciste » pour y réaliser une photo du type de celle réalisée une semaine avant par les militants de Jeune Nation et NATION.

Cette photo est très intéressante et permet de constater :

  • que notre action les a manifestement bien irrité
  • que l’ensemble des militants JOC réunis pour une manifestation nationale et planifiée depuis longtemps s’élève à 23 militants (1)
  • que les JOC ressemble bien plus à une milice violente, masquée et habillée de noir que les gens de NATION (les deux photos sont mises pour comparer)
Les "gentils démocrates pacifistes" des JOC !

Les « gentils démocrates pacifistes » des JOC !

 

JOC 14

Les méchants « miliciens » de NATION !

(1) Cette manifestation aura rassemblé au total 300 personnes (selon Belga) avec 40 organisations qui avaient appelé à y participer…Ce qui fait une moyenne de 7 personnes par organisations. Pour rappel, NATION à lui seul, avait réuni plus de 100 militants pour un cortège du 1er mai en 2013 et 2014 !

Publicités

Jeune Nation contre l’OTAN ! Les gauchistes sont visiblement pour !!!

Comme annoncé, Jeune Nation a envoyé une délégation à Gand pour y participer à la manifestation des étudiants nationalistes du NSV qui avaient appelé à défiler contre l’OTAN et pour la constitution d’une armée européenne.

Renforcés par certains de nos aînés, nos jeunes militants ont parcouru les rues de Gand derrière un imposant calicot intitulé « US GO HOME ».

Le cortège a eu lieu avec un important encadrement policier afin d’éviter tout incidents avec les contre-manifestants d’extrême-gauche semblant soudain trouver que l’OTAN avait toute sa place dans notre pays et qu’il était intolérable de manifester contre leurs maîtres américains. Pauvre extrême-gauche !

Il y a bien eu un « antifa-kamikaze » mais qui sera très vite remis à sa place comme vous pouvez voir sur cette vidéo où il est fort possible que vous reconnaissiez quelques têtes connues 🙂

Notre présence semble en tout cas ne pas être passée inaperçu pour les pseudo-photographes flics de l’extrême-gauche qui se sont empressés de faire les amalgames habituels, au besoin par des photos et des légendes qui tronquent la vérité. Mais nous y reviendrons très bientôt !

Site 1 site 2

 

Photo-2508

Quand Jeune Nation va aux JOC !

Ce lundi après-midi, un groupe de militants de NATION et de Jeune Nation se sont rendus à Bruxelles devant les locaux du groupe d’extrême-gauche JOC.

La raison en est le rassemblement que tenait ce même jour, dans le centre-ville, le groupe gauchiste en question.

En effet, les JOC se rassemblaient en même temps pour protester contre la délirante thèse conspirationniste des liens entre la police et NATION ! De plus, les JOC diffamaient NATION en le traitant de « milice violente ».

Par ce contre-rassemblement devant les locaux des JOC, Jeune Nation a d’abord refusé de tomber dans le piège de la provocation monté par les gauchistes. Nous ne rentrerons pas dans le cycle de « guérilla entre extrême-gauche et solidaristes ». Notre ennemi principal est et reste le système politico-financier dans lequel nous vivons. Et nous ne nous laisserons pas détourner de cet objectif par quelques adolescents attardés, qui de surcroit font office d’infanterie supplétive du PS !

Jeune Nation  a aussi  voulu démontrer qu’il n’était en rien la milice violente dont les JOC l’accusent puisque cette action s’est déroulée sans déterioration ni violences !

PS : Le calicot « Bienvenue au cirque » a été déployé car nous estimons que les militants d’extrême-gauche ne sont que les clowns du système et que ce local est un peu leur chapiteau !

JOC 6

JOC 8

JOC 12

JOC 13

JOC 14

JOC 16

11045834_743742072405162_2078743939_o

JOC 17

Grand succès pour la commémoration des 40 ans de l’assassinat de Mikis Mantakas !

Le samedi 28 février, ce ne sont pas moins de 1000 personnes qui ont participé à une marche aux flambeaux dans les rues de Rome afin de rendre hommage au militant nationaliste Mikis Mantakas assassiné voici 40 ans par des terroristes gauchistes.

Comme annoncé, une délégation de NATION était présente et a eu l’honneur d’ouvrir la marche aux côtés d’autres camarades européens.

Les organisateurs italiens (Lotta Europea et MSE) voulaient ainsi rappeler la dimension européenne de l’événement…Pour rappel, Mikis était de nationalité grecque.

Outre diverses organisations italiennes et européennes, notons la présence de Roberto Fiore, président de Fuorza Nuova et de « l’Alliance pour la Paix et la Liberté » ainsi qu’une délégation de nos camarades d’Aube Dorée.

1 éventuel 1 2 3 4 5 6 WP_20150228_00_07_46_Pro

1 2 4 6 8 9