Gilets Jaunes : le soulèvement Nationaliste français !

 

Ce qui ne commença que comme un simple mécontentement populaire dû à la montée du prix de l’essence en France, s’est rapidement transformé en mouvement populaire contre les politiques bancales du président Français Emmanuel Macron.

Celui-ci à récemment imposé de nouvelles taxes sur le prix de l’essence générant une précarité auprès de nombreux automobilistes français.

Se sentant exploités par ces politiques qui ne servent que l’intérêt des riches le mouvement des gilets jaunes semble se répandre tel un feu de forêt dans le paysage politique français. En effet, Macron fût également le créateur de la loi travail Macron (49-3) quand il était à l’époque ministre des finances sous le mandat du président François Hollande. Tant de politiques mis en place par Macron, l’ex banquier de chez Rothschild, immigrationiste et pantin de la finance mondialiste.

Comme nous pouvons le constater, le mouvement des gilets jaunes sinistrés économiques des politiques internationalistes se constitue essentiellement de petits blancs exprimant leur colère face au système financier.

-

Il n’est dès lors pas étonnant de voir que ces manifestations de mécontentement, sont en train de se transformer en véritable mouvement nationaliste, brandissant drapeaux français, chantant la Marseillaise et hurlant ; « Macron démission ! »

Le deuxième tour des élections présidentielles françaises opposait Marine Le Pen à Emmanuel Macron ou, en d’autres termes, le Nationalisme contre les intérêts du capital international. En se présentant comme le candidat « antiraciste », Macron remporta malheureusement l’élection avec son parti « En Marche ». Macron à bel et bien mis la « France en marche », mais ce que sa politique médiocre a provoqué, ce n’est pas l’avancée vers le globalisme. Mais bien le réveil du Nationalisme français qui entraînera peut-être la fin de la République et qui provoquera la résurrection de la France libre.

Jean Dubois

Publicités

Israël refuse de signer le pacte de l’ONU !

Comme vous le savez sûrement un nouveau pacte de l’ONU sur l’immigration a été imposé à nos dirigeants, sous menace de sanction.

Bien évidemment tous les laquais qui nous gouvernent vont signer ce pacte les yeux fermés, sans montrer le moindre signe de résistance.

Jusque-là rien de nouveau ! Ce n’est pas la première fois qu’une force mondialiste veut nous imposer toujours plus de migrants.

Là où l’histoire devient intéressante, c’est que nous apprenons en même temps qu’Israël refuse de signer ce pacte. Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a annoncé « J’ai donné comme instructions au ministère des Affaires étrangères de ne pas signer le Pacte mondial pour les migrations. Nous nous sommes engagés à surveiller nos frontières contre l’arrivée de migrants illégaux. C’est ce que nous avons fait et que nous continuerons à faire ».

Pourtant aucune sanction internationale n’a l’air d’être prise contre Israël. Cette histoire nous prouve encore une fois que la diversité, l’enrichissement culturel ne sont destinés qu’aux populations européennes.

263929_154316254641711_100001900120944_334347_5042052_n

 

Point de vue sur le rap nationaliste !

Dernièrement nous avons parlé de rap sur ce blog, j’aimerais en dire un peu plus sur cette musique.

Le rap est né dans les ghettos noirs américains vers les années 90, ensuite il a fini par se retrouver chez nous à cause de l’influence US sur notre pauvre Europe.

Dès son arrivée chez nous, l’extrême gauche et leurs alliés issus de la diversité s’accaparent ce style musical, ce qui a donné naissance à un rap francophone violent et décadent, prônant la haine de l’Occident…

Pourtant en 2007 ? le rappeur Goldofaf va donner naissance au rap nationaliste en reprenant la chanson « Gravé dans la roche » du groupe Sniper. Depuis, une vraie branche nationaliste est en train d’émerger dans le rap francophone.

Il est vrai qu’en temps que nationaliste européen, il est normale d’éprouver du dégoût pour ce style musical qui n’est rien d’autre qu’un pure produit américain.

Bien sûr, nous en avons marre des bandes multiraciales de racailles qui crachent leurs haine de la Belgique dans leurs discours, tout comme nous en avons mare de voire des petits blancs tenir des discours ethnomasochistes et cracher leur haine contre leur propre peuple.

Néanmoins, je tiens à rappeler que tant que notre Europe ne s’émancipera pas et que nous continuerons à subite cette mondialisation perverse, nous devrons continuer à supporter toute les crasses que les Etats-Unis nous amènent. De plus, nous sommes forcés de reconnaître que ce style musicale à beaucoup d’impact sur notre génération.

Nous sommes donc content de savoir qu’une branche nationaliste émerge dans le rap car cela nous permet de combattre nos adversaires avec leurs propres armes, et ainsi ne pas laisser notre jeunesse se vautrer dans l’ethnomasochisme ni s’identifier aux bandes de racailles en tous genres.

 

dissident