Bruxelles Zone antifa ? Blablabla !

Ce dimanche, comme cela se fait régulièrement, nos jeunes militants ont  débarrassé les rues d’Ixelles, des autocollants gauchistes. Si tu veux les aider à faire cela et plein d’autres actions militantes, rejoins les jeunes identitaires et solidaristes de Jeune Nation (Belgique).

Contacts : jn@nation.be

non-local-nazi

 

L’obsession de l’extrême-gauche se confirme !

Comme vous l’aurez sans doute remarqué, les extrémistes de gauche semblent depuis plusieurs mois faire une fixette sur le parti européen APF (Alliance for Peace and Freedom) et NATION. Et en particulier sur le local nationaliste ouvert depuis presque 1 an, square de Meeus en plein quartier européen.

Après les menaces, le vandalisme, les manifs et les violences qui n’ont rien donné, ils ont décidé de faire dans le culturel (MDR) et ont crée un rap consacré à ce local et à l’APF…

Nous ne voulions pas que vous ratiez ce grand moment de la « culture métissée et populaire » (LOL).

La « musique » ne débute qu’à 1’10 », ce qui précède n’ait que diarrhée verbale anarcho-marxiste à 2 balles. Notons dans le texte, la promesse de faire tomber un pluie de « cocktails magiques » (comprenez cocktails-Molotov)  ainsi que le bruit de coup de feu à la fin de la « chanson ». Est-ce juste un phantasme ou une menace ou une promesse ?

Comme on dit en Italie : « Me ne frego » – « On s’en fout » !

 

Phantasmes et réalité !

« Antifa » désigne cette mouvance d’extrême-gauche qui utilise le prétexte de la lutte « antifasciste » pour manifester et faire usage de violences non seulement contre les nationalistes mais aussi contre la police ou à l’encontre des biens privés.

Souvent composée d’adolescents qui se la jouent « warriors à deux balles », les militants de cette mouvance ont une vision du  combat politique bien éloigné de ce qu’ils sont et de ce qu’ils réalisent en réalité.

Trois exemples en image.

  1. Ils disent qu’ils vont organiser des actions quasi-insurrectionnelles
15540816_233016290443094_8264288615854748949_o

CE QUE LES ANTIFA ANNONCENT !

 

414685109_b9710561225z-1_20161217140537_000_grk86gqmj-2-0

COMMENT CA FINIT

2. Ils disent que Bruxelles est une « zone antifasciste » : comprenez où les nationalistes n’arrivent pas à descendre dans la rue

16178830_246155025795887_2096533149901560620_o

L’AFFIRMATION

15974841_1544443252237613_7223302246741161137_o

LA DURE REALITE : NATION A BRUXELLES LE 12 JANVIER DERNIER

3. Ils affirment vouloir s’occuper du peuple

sans-titre-10-700x394

LA SEULE OCCUPATION DES ANTIFA

 

 

 

16265461_1891768951054345_7338697267194867704_n

LES MARAUDES SOCIALES DE NATION

 

 

 

USA : centrale de destruction des peuples !

Voici des années que NATION, et en particulier son organisation de jeunesse Jeune Nation, dénonce l’impérialisme américain sous toutes ses formes.
Aujourd’hui, c’est dans notre pays que cet impérialisme se manifeste par son arrogance, sa toute-puissance et son mépris de nos peuples. Et ceci au travers de la fermeture de Caterpillar, société américaine qui a eu droit à tous les avantages offert par un Etat belge totalement soumis à ses maîtres américains.
Dans ce domaine, comme dans plein d’autres, NATION avait raison avant tout le monde : les USA ne sont ni un partenaire, ni un concurrent, ni même un adversaire : les USA sont l’ennemi !

DSC_7253

 

 

Les Eburons en live en Belgique !

Ce groupe, punk-metal (?), dont nous avons déjà parlé sur ce site s’est finalement produit en Belgique. Car, et c’était là une bien curieuse situation, ce groupe belge ne s’était jamais produit dans son propre pays.

C’est aujourd’hui réparé puisque « Les Eburons » se sont produits à l’issue de la fête du Mouvement NATION le 2 juillet dernier.

Le moment fut fort agréable et laissera un bon souvenir à tout le public, essentiellement jeune. Même si quelques têtes plus âgées sont venues observer. Parfois étonnées, parfois même participatives comme sur le morceau « Nous voulons, nous sommes… ».

« Les Eburons » méritent en tous cas d’être vus et entendus en live. C’est franchement bien joué et jamais, ils ne sombrent dans l’habitude. Notons la voix impressionnante du chanteur et un bon petit « jeu de scène ».

Bref, une initiative à refaire mais peut être de manière plus interactive avec le reste de la journée !

WP_20160702_21_47_46_ProWP_20160702_21_47_54_ProWP_20160702_21_48_05_ProWP_20160702_21_48_25_ProWP_20160702_21_48_31_ProWP_20160702_21_47_32_Pro

Photo-0267Photo-0268

Et si on reparlait de l’Ukraine et du Donbass

On a un peu oublié le conflit qui se déroule actuellement en Ukraine et qui oppose l’armée ukrainienne aux populations russophones du Donbass.

Les opérations militaires, un moment gelées, semblent reprendre en intensité puisque l’armée ukrainienne a très récemment lancé deux offensives qui ont d’ailleurs échouées. Et ceci dans l’indifférence complètes des médias occidentaux.

Si nous revenons sur le sujet, c’est car nous savons que certains jeunes nationalistes ont été ou sont encore tenté de soutenir le camp ukrainien sous prétexte qu’il existe des groupes ultra-nationalistes tels que Pravy Sektor.

Jeune Nation (Belgique) a toujours pour sa part soutenu le juste combat du peuple du Donbass et prédit que les nationalistes seraient utilisé comme chair à canon par un gouvernement ukrainien qui s’empresserait de détruite les valeurs pour lesquelles les nationalistes luttaient.

Et les faits semblent une nouvelle fois nous donner raison puisque pendant que les nationalistes meurent dans des offensives mal préparées, le gouvernement ukrainien a autorisé et protégé ce week-end une parade de la « gay pride » dans les rues de Kiev…

Pour les nationalistes ukrainiens comme pour tous les nationalistes d’Europe, l’ennemi doit être le gouvernement de Kiev et ses maîtres américains !

New_Donetsk_Peoples_Republic_flag_svg

Résistance !

Resistances JN