Chant : LES LANSQUENETS

             Les Lansquenets.mp3

    Ce monde vétuste et sans joie, Faïlala.
    Croulera demain devant notre foi, Faïlala
    Et nos marches guerrières
    Feront frémir la terre
    Au rythme des hauts tambours
    des lansquenets
    (3 derniers en bis)
    Que nous font insultes et horions, Faïlala
    Un jour viendra où les traîtres paieront, Faïlala
    Qu’ils freinent donc s’ils l’osent
    Notre ascension grandiose
    Que rythment les hauts tambours
    des lansquenets
    (3 derniers en bis)
    Nous luttons pour notre idéal, Faïlala
    Pour un monde nouveau et national, Faïlala
    Et à l’heure dernière
    Nous quitterons la terre
    Au rythme des hauts tambours
    des lansquenets
    (3 derniers en bis)
    Couplets sifflets …lansquenets_groupe-ii

    Historique :

    De l’allemand landsknechte, « gens de pays », nom donné aux mercenaires allemands de l’ancien régime, originaires du saint empire romain germanique. A partir du règne de l’empereur Maximilien Ier, 1493-1519, les commandants recrutent des fantassins afin de répondre aux besoins croissants en soldats à pied. A l’origine ce sont des paysans poussés par la faim qui, en nombre, se portent volontaires et se procurent une partie de l’équipement nécessaire ; lance, épée et chaussures résistantes. Ces fantassins sont bientôt enrôlés de force. Les troupes formées de lansquenets deviennent rapidement les piliers de l’appareil militaire de l’ancien régime. Vêtus d’un uniforme voyant et organisés en compagnies de cinq cents hommes, les lansquenets combattent au service de différents généraux moyennant rémunération et font de la guerre un métier et un art de vivre.
    Rapidement, ils supplantent les anciens mercenaires suisses, et sont des recrues privilégiées dans les armées françaises de Charles VIII et Louis XII.

    pt-mousqu-allemand2-deb16-lansquenetsiii

    Le code des lansquenets.

    1. Tout déserteur face à l’ennemi sera abattu par ses camarades ; la désertion en campagne est punie par l’exécution capitale.
    2. Aucun incendie ou pillage ne peut avoir lieu sans ordre.
    3. Les femmes, les enfants, les personnes âgées, les prêtres et les églises sont placés hors de la guerre.
    4. Nul ne peut opérer de réquisition en pays allié, sauf contre rétribution.
    5. Les attroupements sont interdits, sauf sur ordre.
    6. Les mutineries doivent être dénoncées.
    7. Le contrat reste valide même en cas de retard de solde, pourvu qu’il soit raisonnable et n’excède pas deux semaines.
    8. La camaraderie est de rigueur.
    9. Le jeu et la boisson ne doivent pas empiéter sur le service.
    10. Tout témoin passif d’une rixe est considéré comme complice.
    11. Tout témoin qui a prononcé des semonces et a abattu un coupable ne sera pas poursuivi.
    12. Le nom de Dieu ne doit pas être blasphémé.
    13. Le soldat doit fréquenter l’office religieux.
    14. Une désobéissance aux ordres constitue un crime.

Publicités

4 Réponses

  1. Ne manquerait-il pas un couplet ? 😉 SNR à tous camarades et bonne continuation.

  2. souvenir d’une époque au 2°de marine ou de l’adolescence on devenait des hommes volontaire et digne de se nom ,sa manque aujourd’hui

  3. Avertissez-moi par courriel lors de la parution de nouveaux articles.
    Merci.

  4. Il faut aussi savoir qu’il existe une version « belge » des
    Lansquenets, qui fut d’ailleurs la première version
    en français ….

    J-P Demol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :