Grèce, Decembre 08

Depuis le 6 Décembre et la mort accidentelle d’un adolescent de quinze ans, la tension entre émeutiers et forces de l’ordre est quotidiennement présente en Grèce. Le fait que des jeunes soient en nombre prépondérant dans la foule manifestante, la mise à sac des principales villes, l’occupation des universités, l’envahissement de bureaux administratifs et audiovisuels, les affrontements à coups de pavés, ne sont pas sans rappeler la crise de Mai 68 en France. Bien que les motivations des émeutiers ne soient pas nécessairement identiques, il existe néanmoins une certaines corrélation dans les caractéristiques de l’événement.

Un gauchiste maitrisé. A t’il lancé un oeuf sur les forces de l’ordre ou a t’il brûlé la voiture d’un travailleur ? On ne sait pas …

Alors certes, ces violences sont inacceptables et condamnables.

Certes, la plupart de ces jeunes sont manipulés par les partis de gauche et d’extrême-gauche.

Certes, la plupart d’entre eux sont des fils à papa, à l’instar de leurs prédécesseurs de 68.

Certes, les voitures et les façades de maisons que ces jeunes sots brulent appartiennent, comme d’habitude, à des travailleurs. Les magasins qu’ils pillent appartiennent à des petits commerçants.

Certes, la mort tragique d’un adolescent sert de prétexte à tous les fauteurs de troubles pour semer la pagaille …

Mais de quoi peut-on s’étonner ? Dans une société qui n’a rien d’autre à offrir aux jeunes que le chômage, le consumérisme, la corruption, la haine de soi, de la patrie et des traditions, le déracinement culturel, en bref les résultantes du libéralisme dans toute son horreur, de quoi peut-on encore s’étonner ?

Ce qui est arrivé jadis en Europe de l’Ouest, en particulier en France – fille ainée de l’Eglise, devait également un beau jour se produire en Europe de l’Est, à commencer par la Grèce – premier berceau de notre civilisation.

Les jeunes de gauche qui font la « révolution » en balançant des pavés et des oranges sur la police veulent plus de « social » ? Le gouvernement grec égalisera un tout petit peu plus les écarts entre les stratifications sociales, ça les calmera. Ils demandent la condamnation des policiers dont la balle a malencontreusement ricoché sur un adolescent provocateur ? Ils l’obtiendront. Ils veulent plus de régularisations de clandestins illégaux ? Le gouvernement grec s’en réjouit d’avance, au grand bonheur du patronat. Ils veulent moins de corruption ? Le gouvernement grec passera bientôt de droite à gauche en parlant comme d’habitude de « changement ».

Les pseudo-« révolutions » lancées par des jeunes issus des classes les plus favorisées de nos sociétés ont encore de beaux jours devant elles dans les pays orientaux qui se libéralisent de plus en plus. Et comme d’ordinaire, elles seront récupérées au grand avantage du système mondialiste et capitaliste en place.

Il existe heureusement en Europe des partis réellement et totalement en rupture avec le système, forces montantes en Europe. Honnis des médias et de tout le monde politique, contrairement aux anarchistes grecs qui ne font jamais que corriger un système parfois un peu défaillant, ces partis proposent de réels changements économiques, sociaux et sociétaux. Ces partis sont les seuls à être composés principalement de travailleurs pour servir des travailleurs et non les intérêts exclusifs de petites minorités.

Juin 2009, vous aurez l’opportunité de voter pour des listes NATION et changer le cours de l’histoire de votre pays … avant que le bateau ne coule pour de bon !

Jean-Michel Van Daeles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :